Eviter d’être exposé au formaldéhyde et polluants

Formaldéhyde et polluants 

Utiliser des produits de construction dont les émissions de polluants sont les plus faibles possibles (voir l’étiquetage environnementale) des produits d’entretiens écologiques et au mieux sans allergènes reconnus actuellement. Bannir la consommation de cigarettes à l’intérieur; de même que les produits parfumés à combustion (bougies et encens) ou en aérosols désodorisants et les huiles essentiels.

  • Aérer régulièrement au minimum 20 minutes à toutes les saisons de l’année hiver comme été
  • Préférer le bois naturel au bois agglomérés
  • Utiliser des peintures à faible teneur en Formaldéhyde (COV)
  • Préférer des produits fabriqués avec des colles qui ne contiennent pas de formaldéhyde
  • Eviter des peintures à base de formaldéhyde
  • Changer vos habitudes en évitant d’acheter trop de produits pas toujours nécessaires et sources de pollutions domestiques
  • Si vous effectuez des travaux portez un masque et des gants jetables
  • Ne pas faire tourner de moteurs dans des zones trop proches de l’habitation.
  • Entretenir votre habitation et appareils à combustion
  • Vérifier les tuyaux de raccord
  • Nettoyer les grilles et les bouches d’aération, une fois par an
  • Ramoner les conduits de cheminés une fois par an
  • Contrôler le taux d’humidité dans l’air, car un taux élevé facilite la libération du formaldéhyde dans l’air et aggrave la concentration des polluants. Le taux ne doit pas dépasser 40 à 45°.
  • Ne pas surchauffer : 19° à 20° au maximum.
  • Ne pas fumer

Pourquoi ? 

Les composants organiques volatiles (COV) comme le formaldéhyde, sont nocifs pour votre santé et polluent votre air intérieur. Bien que la cigarette ne soit pas directement source d’allergie, elle est mauvaise pour votre santé et son aspect irritant peut amplifier les réactions allergiques.

Les aérosols désodorisants et huiles essentielles dégagent également des polluants dans votre air intérieur.

polluants