Les acariens

Les acariens

Ils sont en cause pour près de 50% des manifestations allergiques, même davantage dans certaines régions, se développent, comme nous vous l’avons vu, à l’intérieur des habitations, dans les literies, les peluches, les rideaux, les tapis et les moquettes. Les manifestations qu’ils provoquent sont également amplifiées par la présence des polluants domestiques comme le formaldéhyde (COV).

Nous savons que les allergènes d’acariens sont retrouvés dans leurs déjections et dans leurs carapaces morts ou vivants. L’utilité des acaricides pour améliorer les symptômes de l’allergie restent à démontrer. Nous conseillons plus des mesures physiques : housses médicales, aspiration avec filtres HEPA, aération diminution de la température et de l’hygrométrie lavage du linge régulier que des acaricides.

  • Aspirer régulièrement votre intérieur

  • Aérer pour favoriser un air sain dans votre logement

Pourquoi ? 

Il est prouvé que le lit est le réservoir primaire des acariens dont le développement est favorisé par un environnement chaud et humide.

Avoir le réflexe d’aérer, de nettoyer et d’utiliser un équipement adapté (filtre HEPA, housse anti-acariens approuvé par votre médecin allergologue, lavage régulier de vos draps pour éliminer les acariens morts) diminue le risque de réaction allergique.

acariens-2